Un collectif composé de membres devoués

Notre équipe du bureau

Ajà Besler

Ajà Besler

Direction générale

Ajà Besler est à la direction générale de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures depuis 2021, suivant un parcours professionnel dans la francophonie canadienne dans les secteurs de la jeunesse, des arts de la scène et de la défense des droits linguistiques. Artiste et activiste queer et en situation de handicap, Ajà a une passion pour la justice sociale et la francophonie. Originaire d’Edmonton, Ottawa est maintenant sa communauté d’adoption.

Catherine Carle

Catherine Carle

Gestionnaire de projets nationaux

Œuvrant à la Fondation dialogue depuis 2013, Catherine est diplômée en Relations publiques du collège La Cité à Ottawa. Passionnée des arts de la scène et de la culture francophone, elle met à profit ses connaissances pour le milieu du spectacle et le monde des communications au sein de la Fondation et de ses projets.

Fanny He

Fanny He

Agente de projets en équité, diversité et inclusion 

Passionnée par la recherche sur la théorie critique raciale et les approches de décolonisation, Fanny est une polyglotte qui a travaillé dans le milieu communautaire et dans la fonction publique pendant plus de 6 ans. Pendant ses temps libres, elle adore jouer aux jeux vidéos et compose des pièces musicales comme techniques thérapeutiques pour le bien-être de la santé mentale. Depuis son entrée en fonction en avril 2022, Fanny contribue grandement à l’atteinte de la mission de la Fondation Dialogue par l’ajout de plusieurs ressources en matière d’ÉDI.
Khady Ngom

Ndeye Khady Ngom

Agente de communication

  • Diplômée en administration des affaires à l’Université de Saint-Boniface et, Bachelière en communication à l’Université du Québec en Outaouais, Khady est une passionnée des questions de justices sociales. Cofondatrice de l’organisme Action Femme Afrique, elle a siégé au comité du rectorat de l’UQO pour l’amélioration des procédures en matière d’équité de diversité et d’inclusion.
Aurélie Kadjo

Aurélie S. Kadjo

Designer UX/UI

Aurélie Kadjo est la designer UX/UI de la fondation dialogue depuis juillet 2022. Ayant étudié à Montréal, Aurélie Kadjo est une artiste multidisciplinaire originaire de Côte d’Ivoire. En 2022, après plusieurs années de création d’œuvres personnelles, elle crée Art Baobab. Sous ce nom, elle présente ses premières peintures.

Après des années d’expérience dans le web design, elle a acquis une expertise dans le domaine et a travaillé pour plusieurs entreprises. Elle est heureuse de pouvoir apporter sa touche artistique à la Fondation.

Audrey Binette

Audrey Binette 

Stagiaire – Agente de projet

Étudiante en lettres françaises, Audrey s’est jointe à notre équipe en tant que stagiaire dans le cadre du programme coopératif à l’Université d’Ottawa. Dans ses temps libres, elle aime lire et apprendre de nouveaux trucs à son chien. Passionnée de la langue, Audrey relève de nouveaux défis en participant à l’organisation de projets et en préparant du contenu pour l’infolettre et les réseaux sociaux du Réseau de la dualité linguistique.

Notre conseil d’administration

Allister Surette

Présidence, Nouvelle-Écosse

Hon. Allister Surette, C.E.N.É. 

M. Surette est recteur et vice-chancelier de l’Université Sainte-Anne depuis le 1er janvier 2011. 

M. Surette a été élu par la circonscription d’Argyle à l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse en 1993. Il a occupé plusieurs fonctions politiques jusqu’en 1998, notamment conseiller spécial sur la gouvernance acadienne et francophone au sein du système scolaire public provincial, ministre des Ressources humaines et ministre des Affaires acadiennes.  

En plus, il a été et est toujours activement impliqué dans divers comités. Il est actuellement à la présidence de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, du Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse et du comité organisateur du prochain Congrès mondial acadien, qui aura lieu dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse en 2024. 

En octobre 2004, M. Surette a reçu le certificat Père-Léger-Comeau de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse en reconnaissance de son dévouement au développement de la communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse. En octobre 2008, il a été intronisé au grade de commandant de L’Ordre de la Pléiade. En octobre 2019, il a reçu l’Ordre des francophones d’Amérique pour sa contribution exceptionnelle au maintien et à l’essor de la langue française en Amérique et en janvier 2019, la République française l’a nommé Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques. 

Alain-Michel Sékula

Vice-présidence, Ontario

Ses nombreuses années de service au sein de l’institution financière coopérative Desjardins lui ont permis d’acquérir une vaste expérience en matière de gouvernance corporative et communautaire, de développement des affaires, de gestion de projets, d’alliances stratégiques et de relations publiques. Il a été nommé Ambassadeur Desjardins en reconnaissance de sa contribution au Mouvement Desjardins.  

Au cours de sa carrière, il a aussi occupé des postes de cadre supérieur au sein de Chubb du Canada, La Garantie, Loyd’s de Londre et Century 21. Très actif au sein de sa communauté, Alain-Michel Sékula a été Président du conseil d’administration de l’Hôpital Montfort. M. Sékula a également siégé au conseil d’administration de l’Office des télécommunications éducatives de langue française de l’Ontario (TFO).  

Il occupe présentement le poste de Président du conseil de Mercy Ships Canada et Trésorier du CA de Santé Montfort. En 2019, M. Sékula a été intronisé en tant que Colonel honoraire du Centre des services de santé des Forces armées canadiennes d’Ottawa.  

Chedly-Belkhodja

Chedly Belkhodja

Trésorerie, Québec/Nouveau-Brunswick 

Chedly Belkhodja est professeur et directeur de l’École des affaires publiques et communautaires à l’Université Concordia. De 1992 à 2014, il était professeur au département de science politique à l’Université de Moncton. Franco-tunisien, il a grandi au Nouveau-Brunswick.  

Il détient un doctorat nouveau régime en science politique de l’Université de Bordeaux-Montesquieu (1996) et une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal (1991). Ses recherches portent sur les questions de l’immigration dans les villes de taille moyenne et dans les régions de faible immigration et des discours et représentations de la diversité culturelle, religieuse et ethnique. Il mène également une réflexion sur le phénomène du populisme et des idéologies de la droite. 

Il a été impliqué dans la création du centre Métropolis atlantique en tant que directeur de recherche et, de 2006 à 2012 comme directeur du centre. En parallèle, il a réalisé deux films produits par l’Office nationale du film du Canada, soit Tableaux d’un voyage imaginaire en 2001 avec le cinéaste Jean Chabot et Au bout du fil en 2006. 

Liane Roy

Présidence de la FCFA, Nouveau-Brunswick 

Originaire du Nouveau-Brunswick, Liane Roy a consacré sa carrière à la francophonie tant au niveaux provincial, régional, national et international. Elle a exercé les fonctions de sous-ministre adjointe au ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail et au ministère des Affaires  intergouvernementales du Nouveau-Brunswick. À titre de première présidente-directrice générale du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), elle a mené cette institution postsecondaire vers l’autonomie en assurant l’ensemble du processus de transition vers une nouvelle structure. Elle a travaillé comme conseillère technique jeunesse au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris en prévision du Sommet de la Francophonie à Moncton (1999) et a assumé les fonctions de Conseillère technique pour le Partenariat pour l’éducation non formelle à Ouagadougou (Burkina Faso).  

Elle a aussi dirigé des organismes voués à la promotion de l’Acadie tels la Société nationale de l’Acadie (SNA) et la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick. En 2019, elle a terminé une deuxième maitrise en éducation et la scolarité de doctorat (EdD) dans le domaine du Leadership éducationnel – Gestion de la diversité culturelle et linguistique à l’Université Simon Fraser. Elle détient également une maitrise en éducation, mention orientation, de l’Université de Moncton et un baccalauréat en Service social de la même institution.  

Liane Roy est présentement membre du Conseil des gouverneurs de l’Université Sainte-Anne et du Conseil d’administration de la Fondation Marichette. Elle a aussi été présidente du Conseil d’administration de Collèges et Instituts Canada, du Consortium national de développement de ressources pédagogiques en français au collégial, ainsi que de Atlantic Collèges Atlantique.  

Présidente de la FCFA depuis 2021, Liane Roy agit pour une francophonie forte, ouverte, plurielle, engagée sur la scène internationale et envers la réconciliation avec les peuples autochtones. L’adoption par le gouvernement fédéral d’une Loi sur les langues officielles moderne et respectée fait aussi partie de ses priorités. 

Jenny Matingu

Administratrice, Ontario

Jenny Matingu est une graduée du Collège Glendon de l’Université York, en Études internationales avec une spécialisation en Études Sud-Asiatique. Pendant ses années universitaires, Jenny a développé un intérêt particulier aux questions touchant à l’aspect multiculturel de notre société canadienne ainsi qu’à la pluralité au sein de la francophonie. Jenny occupe actuellement le poste d’Agente de Liaison à l’Assemblée législative de l’Ontario, où elle travaille au protocole parlementaire. Dans le cadre de ses fonctions, Jenny assiste de façon non-partisane les députés provinciaux et coordonne certains événements spéciaux incluant la participation du Président de la chambre et de diplomates. Jenny continue de participer à des projets touchant à la francophonie en appuyant ses collègues dans les dossiers reliés au Secrétariat de la Section de l’Ontario à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF).  

Claire-Thibideau

Claire Thibideau

Administratice, Ontario

Mme Thibideau travaille en éducation dès 1978, débutant comme enseignante. Jusqu’en 2010, elle a également été conseillère pédagogique, directrice d’école élémentaire ainsi que directrice du service de construction identitaire au Conseil scolaire catholique Mon Avenir. 

Pendant sa carrière et depuis sa retraite, elle s’implique auprès d’organismes francophones de l’Ontario et nationaux, en tant que :  

  • Représentante de la région du Centre-Sud à l’Association des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (AEFO)  
  • Membre du CA et présidente de l’Association des directions et directions adjointes des écoles franco-ontariennes (ADFO)  
  • Présidente et directrice générale bénévole à la Fédération canadienne des directions d’écoles francophones (FCDEF)  
  • Membre du comité des outils pédagogiques et du comité de programmation et d’orientation des stages de perfectionnement, représentante de l’Ontario au conseil d’administration et membre du Conseil des gouverneurs de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF)  
 

À titre de pédagogue, Claire Thibideau a rédigé différents outils pédagogiques, coordonné et élaboré un outil de leadership de l’ADFO intitulé Le leadership culturel partagé. Étant membre de la FCDEF, elle a produit, en partenariat avec l’ACELF et la FCCF et différents ministères fédéraux, l’outil intitulé Le passeur culturel. 

Outre le monde de l’éducation, Mme Thibideau est Présidente du Centre Colibri à Barrie, venant en aide aux femmes francophones victimes de violence. Elle est aussi membre du conseil d’administration de la Meute de Lafontaine, organisme qui organise un festival culturel francophone et des activités culturelles pour les écoles de la région de Simcoe en Ontario.  

Suzanne Jacob

Administratrice, Colombie-Britannique

Très impliquée dans la communauté francophone de la Colombie Britannique, elle a été présidente de Réseau Femmes ainsi que de la Société de Développement Économique de la CB. Depuis 2018, elle siège sur le CA de la Fédération des Francophones de la Colombie Britannique en tant que représentante du grand Vancouver. Elle est maintenant chef mentor du programme de mentorat d’affaires de la Société Économique de Développement de la CB.  

Elle a fait carrière dans le domaine de la gestion et est maintenant conseillère financière.

Paula-profil-2

Paula Popescu

Administratrice, Québec 

Paula Popescu est travailleuse sociale et poursuit présentement ses études à la maîtrise en service social à l’Université d’Ottawa. Son mémoire porte sur l’accès aux soins de longue durée pour les aînés francophones de la région d’Ottawa. Paula effectue également un stage professionnel au Commissariat aux langues officielles et elle travaillera au sein de l’unité

Yvon Godin

Administrateur, Nouveau-Brunswick

Ancien mineur à la mine de Brunswick, Yvon Godin a consacré 18 ans de sa carrière à la vie politique en tant que député d’Acadie-Bathurst au Nouveau-Brunswick, de 1997 à 2015. 

Il a occupé au fil des ans au Nouveau Parti démocratique, les fonctions de whip et de porte-parole en matière de ressources naturelles, d’assurance-emploi, de travail et de langues officielles. 

Il est l’auteur du projet de loi C-232, le premier projet de loi présenté au Parlement du Canada pour faire en sorte que les juges nommés à la Cour suprême du Canada aient des compétences linguistiques dans les deux langues officielles. Il a reçu le grade de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade pour sa contribution au sein de la Francophonie canadienne. 

Avant d’être assermenté comme député, Yvon a été président de la section locale 5385 du syndicat des Métallos, de 1982 à 1988, et représentant syndical, de 1988 à 1997. Il a négocié plus d’une trentaine de conventions collectives au cours de sa carrière et a été président du district de service local (DSL) d’Allardville au Nouveau-Brunswick. 

Toujours actif sur la scène politique, Yvon est un panéliste invité à l’émission de télévision Le club des ex à RDI, ainsi qu’invité à la radio de l’émission L’heure juste à Ici Radio-Canada Première. 

Yvon est originaire de St-Sauveur au Nouveau-Brunswick et le père de trois enfants et grand-père de quatre petits-enfants.

Paulette Duguay

Administratrice, Manitoba 

Née en 1955 à Saint-Boniface au Manitoba, Paulette est la troisième de cinq enfants d’une mère métisse de la Rivière Rouge et d’un père de vieille souche canadienne-française. Son enfance s’est passée dans la simplicité, mais dans une ambiance de fierté et de persévérance envers la conservation de la langue française et des traditions de son héritage franco-métis.

Privilégié d’avoir eu un grand-père maternel fidèle à Riel et renommé pour ses talents de raconteur de l’histoire métisse, Paulette, s’est naturellement intéressée à son patrimoine et à l’histoire du Manitoba rendu célèbre par le frère de son arrière-grand-mère, Louis Riel.  

En continuant, une tradition familiale, Paulette, est impliquée depuis 2008 avec la plus ancienne organisation métisse au pays fondée en 1887, L’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba et elle termine sa troisième année comme présidente. Paulette, est aussi une employée de la compagnie d’assurance La Great West Life depuis près de 25 ans, travaillant en réclamation. Lorsque le temps lui permet, elle retourne à une passion de jeunesse, celle de comédienne de théâtre. Son dernier rôle fut d’incarner la mère de l’auteur Gabrielle Roy, un monologue qui fut présenté dans la maison même de celle-ci qui aujourd’hui est un musée. C’est d’ailleurs à Saint-Boniface au Cercle Molière, le plus ancien théâtre au Canada qui fonctionne en continue depuis 1925 que Paulette a rencontré son mari Denis Duguay.  

Après 44 ans de mariage, 5 enfants, 10 petits-enfants et toute la famille en bonne santé elle n’a que de la gratitude et de l’optimisme pour les bontés de la vie. 

Françoise-Sigur-Cloutier-e1641315720149-2

Françoise Sigur-Cloutier

Administratrice, Consultante, Alberta 

Françoise Sigur-Cloutier est originaire de Toulouse (France). Elle immigre au Canada et s’établit à Calgary en 1969. Elle dévoue une grande partie de sa carrière au développement communautaire, puis elle sera pendant 18 ans Chef des communications régionales en Saskatchewan pour Radio–Canada. Bénévole militante, elle travaille dans plusieurs organisations  francophones provinciales et nationales notamment dans l’édition et dans les groupes féministes, élue présidente de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) Françoise Sigur-Cloutier axe son mandat sur la représentation politique, l’immigration et le développement du dossier post-secondaire.  

Revenue à Calgary depuis mai 2019, elle est à nouveau très impliquée dans la communauté francophone au niveau local, provincial et national.  

Françoise est mariée, mère de trois enfants, grand-mère de quatre petits-fils et arrière-grand-mère d’un petit Arthur.  

Georges Arsenault

Administrateur, Île-du-Prince-Édouard 

Georges Arsenault est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques avec une mineure en histoire à l’Université de Moncton et d’une maîtrise en arts et traditions populaires. Grand rédacteur, on compte parmi ses ouvrages Par un dimanche au soir, Léah Maddix, chanteuse et conteuse acadienne ; Courir la Mi-Carême. Historien, ethnologue et communicateur, Georges Arsenault est originaire d’Abram-Village à l’Île-du-Prince-Édouard.  

Titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques avec une mineure en histoire à l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick, M. Arsenault a poursuivi ses études à l’Université Laval à Québec pour obtenir une maîtrise en arts et traditions populaires.  

Ses études terminées, il s’est établi à l’Île-du-Prince-Édouard en 1977 pour occuper le poste d’animateur socioculturel à la Société Saint-Thomas-d’Aquin pendant cinq ans. Il y coordonnera un ambitieux projet de développement de matériel pédagogique sur l’histoire et la culture acadiennes pour les écoles de la province, projet soutenu par le ministère de l’Éducation. Une série de livrets sur l’éducation, l’agriculture, la pêche et la religion ont été publiés. Cette collection de livrets a été fondue plus tard en un seul ouvrage intitulé Les Acadiens de l’Île : 1720-1980.  

Arsenault est devenu par la suite professeur en études acadiennes à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard. Puis sa carrière a bifurqué vers les médias lorsque Radio-Canada l’a choisi pour animer l’émission matinale de l’Île-du-Prince-Édouard qui s’appelait à l’époque « Bonjour Atlantique ». Il le fera pendant quinze ans.  

Une collection considérable d’enregistrements sur les traditions acadiennes de l’Île-du-Prince-Édouard est conservé au Centre d’études acadiennes de l’Université de Moncton. Ces archives reflètent la passion de M. Arsenault à comprendre d’où l’on vient et à faire vivre le patrimoine par sa diffusion. Un legs précieux, une source d’inspiration.  

Parmi les articles et livres sur l’histoire des Acadiennes et des Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard qu’il a publiés, retenons quelques titres : Contes, légendes et chansons de l’Île-du-Prince-Édouard ; Par un dimanche au soir, Léah Maddix, chanteuse et conteuse acadienne ; Courir la Mi-Carême, qui lui a valu le Prix du livre de l’Île en 2008.  

Il a également publié Noël en Acadie et La Chandeleur en Acadie, et a collaboré à un ouvrage portant sur les Acadiennes de l’Île-du-Prince-Édouard.  

Plusieurs titres honorifiques ont souligné le parcours de Georges Arsenault, notamment : membre de l’Ordre des francophones d’Amérique remis par le gouvernement du Québec, chevalier de l’Ordre des arts et des lettres décernées par la France, la médaille Léger-Comeau de la Société nationale de l’Acadie et l’Ordre du mérite acadien reçu en 2008 de la Société Saint-Thomas-d’Aquin. En novembre 2016, il est admis à l’Ordre du Canada.   

Daphné Kathia Rosalbert

Administratrice, Québec  

Diplômée de l’Université d’Ottawa en droit civil, Mme Rosalbert est avocate, Conseillère senior en Gestion des risques réglementaires dans le secteur des banques.   

Mme Rosalbert a siégé au sein du conseil d’administration de la Jeune chambre de commerce Haïtienne à titre de Vice-présidente de 2015 à 2017.  

Mme Rosalbert est également engagée au sein du Jeune Barreau de Montréal depuis 2014.  

Jeune professionnelle engagée, Mme Rosalbert souhaite encourager l’implication sociale des jeunes et des communautés culturelles dans toutes les sphères de la société canadienne.  

Ania-Kolodziej-857x1200-2

Ania Kolodziej

Administratrice, Colombie-Britannique 

Ania est avocate à Vancouver. Elle exerce le droit en français, en anglais et en polonais. Sa pratique se concentre sur le contentieux civil, le droit constitutionnel et les droits linguistiques. Ania a notamment travaillé sur l’une des plus importantes et longues contestations judiciaires en éducation et en droits linguistiques de l’histoire du Canada. Elle offre également des conseils stratégiques à de nombreuses institutions publiques, dont des conseils scolaires de langue française à travers le Canada.  

Ayant appris le français en immersion, Ania a complété son premier diplôme en sciences politiques et en lettres françaises, à l’Université Simon Fraser, au sein du « French Cohort Program », un programme pluridisciplinaire offert majoritairement en langue française par la Faculté des lettres et des Sciences sociales. C’est à l’Université d’Ottawa qu’Ania a obtenu en 2011 ses diplômes de Common law et de droit civil. En 2018, elle a complété sa maîtrise en Éducation et en Développement durable à l’Université de la Colombie-Britannique.